AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Chatbox v.1



Chatbox v.2
Connectés
S'inscrire

Page Facebook de TRD
Twitter du Lapin Noir
Partie 14 : Reprise de l'activité !
Partie 15 : #Patte_De_Lapin
Redémarrage de la partie 13, faisant suite à la 14.
Inscriptions Ouvertes !

Event #Psychedelique_Land_Paris
Redémarrage de l'event.
Inscriptions Ouvertes !


Partagez | 
 

 Event : écrire la fin de l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: Event : écrire la fin de l'histoire   Dim 18 Sep - 23:01

Voici les résultats de cet petit event avec la publication de toute les histoires que les participants m'ont envoyé.

Gagnants :
- Kazuma pour le prix de la meilleur histoire : immunité
- Natsumi pour le prix de l'histoire la plus fun : pass pour le petit chaperon rouge


Voici le début de l'histoire :
Dans un monde, où la pauvreté reigne, où malfrat et laron sont seigneurs. Il existe une magie ancienne et oubliée, une magie qui était utlisé par des êtres qui ne vivaient que dans les entrailles de la terre là ou la lumière ne pouvait arriver. Mais plus personne n'avait vu s'est être depuis longtemps, très longtemps. Ils étaient devenu une légende cité quelques fois dans les contes pour enfant.
Mais revenont à notre histoire, elle se situe dans un petit village cotière nommé Lariboss. Plus décheterie que village, il n'y avait là que des personnes affamés, très pauvres et très maigre. Mais un jour quelque chose d’inhabituel se passa, alors qu'un enfant d'environ 14 ans nommé Paloc foullait la decheterie avec ses amis pour trouver ne serait-ce qu'une arrête de poisson, il trouva une étrange pierre pas plus grosse qu'un poing avec une étrange inscription dessus. Il approcha sa main, hésita une seconde avant d'attraper la pierre. Cette alors qu'une lumière aveuglante surgit....


Et voici les histoires de tous les participants :


Emy :
Paloc fut aveuglé et du lâché celle ci qui reprit l'apparence d'une pierre normal. Le jeune garçon surpris, repris la pierre et la mis dans sa poche avant qu'elle eu le temps de brillé de milles éclats. Les autres enfants arrivèrent vers lui en montrant un ou deux trognons de pommes. Ils retournèrent à leur village en partageant le peu de nourriture entre eux. Paloc rentra chez lui et alla dans sa chambre lugubre, sale et humide. Le soir venu il la prit dans entre ses mains. L'étrange caillou se mit à briller. Paloc regarda la pierre les yeux à demi clos. Il vit quelque chose d'étrange dans cette pierre, quelque chose de vivant. Une ombre bougeait à l'intérieure du caillou. Le garçon ne lâcha pas la pierre et celle ci explosa en mille morceaux et le jeune garçon fut projeter en arrière, se cognant contre un mur. Le garçon ouvrit ses yeux vert et vit avec stupéfaction un petit lézard noir avec des yeux doré et des ailes noir au reflet or. Il s'approcha à quatre pattes du petit animal. Le petit dragon noir s'approcha à son tour de son maître et s'inclina respectueusement devant lui avant de touché avec son museau sa main. Paloc surprit par la réaction de l'animal mais curieux le caressa. L'animal profita de la caresse, puis il alla cherché dans les morceaux de pierres un petit cristal doré qu'il prit dans sa gueule et donna au blond. Le garçon surpris plaça le cristal dans sa main et vit à travers ses yeux le passé et les légendes compté par sa mère. Celui ci lâcha le cristal mais le reprit juste après. La petit Dragon le regarda intensément à travers ses yeux doré. Paloc sentit le regard du dragon brûlé à l'intérieure même de son âme.
Quelques années passèrent et le jeune garçon gringalet, grâce à ses nouveaux pouvoir et à son compagnon à écaille reprit son village en main et ne se laissa plus faire par les brigands. Bien décidé à reprendre le royaume d'Artemysse des mains de ses voleurs, il voyagea avec son Dragon noir qu'il nomma Fire.
La légende de Paloc le maître Dragon ne faisait que commençait.


Natsumi :
une banane avec une perruque à l'éffigie de la coiffure d'Elvis Presley et une paire de lunette de soleil. L'étrange fruit exotique se dirigea vers Paloc avec un sourire idiot et commença à parler d'une langue inconnu au jeune garçon. Paloc regarda l'inscription sur la pière et vit qu'il s'aggissait d'une pierre magique provenant de Fukushima. Un des amis affamé de Paloc, Robert, se jetta sur la banane magique et commança à la manger. Les autres, ayant faim aussi, se jettèrent sur Robert dans l'espoir d'avoir eux aussi ne seraissent qu'un morceau de la banane pour appaissé leur faim. Soudain, quelques minutes après que la banane ait été dévoré, les amis de Paloc furent enlevoppé par une étrange lumière jaune et furent eux aussi transformé en banane. Paloc, surprit, retourna la pierre et vit inscrit en tous petit charactère que cette pierre renfermait une malédiction exotique transformant les gens en bananes. Soudain, les bananes se regroupèrent et fusionnèrent ensemble pour se transformer en banane géante. Soudain, un énorme singe sortit d'une pierre posé au pied de Paloc et se jetta sur la banane pour la dévorer. Ce singe, c'était le roi des singes du livre de la jungle. Il devora la banane en un clin d'oeil et retourna dans la pierre comme si de rien était. Paloc regarda autour de lui et constata qu'il était seul. Il alla donc alerter la police que de qu'il s'était passer mais personne le cru et il fut envoyé à l'asile des fou.

Fin d'une histoire débile écrite par une débile o/


solène :

"pris de panique, Paloc lâcha a pierre qui tomba en un bruit sourd sur le carton humide qui recouvrait en grand partie le contenu de la poubelle. L'instant où Poloc avait lâché la pierre, la lumière avait disparue. Polock resta là, ébahit, stupéfait de ce phénomène plus qu'étrange qui venait de se produire. Ses amis lâchèrent des "oh" et des "ahh" mais lui resta de marbre, entièrement paralysé parce qui venait de se produire dans le creux de sa main. Ses amis commencèrent à fouiller le sol, alors que la pierre s'était perdue dans le tas de déchets inondant le sol, mais alors que la peur avait fait place dans le coeur de Poloc, celui-ci reprit ses esprits. Cette pierre était à lui, et ses amis, maintenant, essayait de la lui prendre. Alors d'un geste de la main, il poussa un de ses amis, puis un autre, et ce fut un lutte de tous les diables entre chacun des enfants pour retrouver la pierre ; cet objet magique qui faisait de la lumière. Poloc la retrouva en même temps qu'un autre enfant, qui ne tarda pas à montrer les crocs, bien décidé à la garder pour lui. Poloc tirait tandis que son ami secouait des bras, essayant de faire lâcher prise son ami d'avant, qui maintenant n'était autre qu'un polochon sans argent qui essayait de s'acquerir la petite merveille. Bien heureusement, Poloc eut la bonne idée de lever son pied, et de pousser son ami, alors que tous les autres garçons maintenant avaient formé un cercle autour d'eux et hurlaient un nom ou un autre, les bras en l'air, la voix trop aigüe. Poloc vit la pierre rester entre ses mains, tandis que son ami tombait à la reverse. Il avait son joyeux maintenant, qui s'alluma une nouvelle fois, maintenant bien cachée dans la pomme de Poloc. Elle ne brillait que pour lui, apparemment. Ce qu'il ne se gêna pas de faire remarquer :

" Hey, regarde. Tu veux la pierre, mais elle ne brille même pas quand tu la prends. Elle est à moi, c'est la pierre qui l'a dit ! "

Le regard haineux de son ami Tarzapan le fit reculer d'un pas. Il crut que le sacripant allait demander bagarre, cependant il ne fit rien d'autre que l'insulter de singe. La pierre ne faisait que briller, après tout ! Vexé d'avoir perdu, il s'en alla, laissant Poloc et ses amis submergés par la joie et l'émerveillement d'une telle chose.
Poloc tenait la pierre bien serrée dans sa main ; et ds années plus tard encore, dans son lit, quand, alors qu'il s'endormait, et qu'il se rappelait que sa maman lui racontait, avant de s'endormir, la drôle d'histoire des gens aux pouvoirs magiques dans les ténèbres, il n'en croyait pas ses yeux. Car enfin, il avait participé à l'histoire de son enfance. Il croyait que c'était une histoire, une simple histoire, et sa mère l'avait cru elle aussi, seulement, à partir du moment où il avait repris la pierre, il avait sentit que son destin allait être tout autre. Il s'en rappelle comme si c'était hier, son coeur bat la chamade et la nostalgie le prend en y repensant.


Son père travaillait à la mine, ainsi était l'état de sa pauvre condition, et Poloc, alors âgé de quatorze ans, y devait travailler aussi. Cependant, alors qu'il commençait juste son premier jour, il s'était égaré dans les profondeurs des souterrains, quelques parts ou plus aucune lumière ne pouvait l'éclairer. Il avait la pierre dans son pantalon, qui lui permis de s'éclairer comme en plein jour. La lumière était presque aveuglante. Là il rencontra un visage familier. Un gouloum qui lui souffla des mots bien étrange. " Il a le précieux joyaux ! Il a le précieux joyaux ! "
Le petit être s'était mis à gambader, et Poloc n'eut pas le choix que de le suivre, son joyaux bien protégé entre ses mains. Il courrait sans savoir où il allait, quand il se retrouva au milieu d'une salle d'un espace impressionnant, menant à diverses galeries. En son centre, des millliers de personnages encapuchonnées faisaient prières et incantations. Des personnages du diable dont Poloc avait déjà entendu parler dans ses histoires de méchants. Seulement, la lumière de la pierre éclaira totu le secteur tellement fort, que chacun des êtres se mirent à brûler, un par un. Des cris de râles se répercutaient dans la vaste salle de pierre. Seul le gouloum resta vivant sans que Poloc ne comprenne pourquoi.

" La maître a sauvé Smiranov de sa prison ! Le maître a sauvé Smiranov de la prison de sang ! Comment Smiranov pouvoir remercier le maître ? "

Aussi, Poloc décida de donner la pierre à Smiranov pour que celui-ci puisse continuer à vivre dans la lumière. En échange, Smiranov devait montrer le chemin du retour à Poloc. C'est ainsi que Poloc avait décimé, sans le savoir, toute une conspiration de Nécromancien. La Lumière avait vaincu face aux Ténèbres. Maintenant, Poloc s'était fait un ami, et avait sauvé la population. Encore maintenant, ce souvenir lui faisait monter les larmes aux yeux, et de temps en temps, alors qu'il commence à s'endormir, il croit entendre quelque chose, sous son lit gémir

" Smiranov est très content que son maître lui ait donné la précieuse pierre. "




FIN !



Kazuma :
La pierre s'illumina et un aura de lumière enveloppa le jeune garçon et il disparu. La pierre retomba mollement sur le sol. Personne n'avait remarqué sa disparition.
En fait; cette pierre était une pierre spéciale; une pierre des souvenirs. Grâce à la magie qu'on lui apportait; elle pouvait gardé un souvenir très ancien et ceux pendant très longtemps. Lorsqu'une personne l'a touché; elle était automatiquement téléporté dans le souvenir.
Notre jeune Paloc se trouvait donc dans une sorte de tourbillon. Le décor se mit peu à peu en place. Il se trouvait alors dans une grotte tres ancienne. Des runes étaient gravé sur les parois et une faible lueur éclairait les lieux. Paloc regarda autour de lui; cette endroit lui rappellait vaguement quelque chose. Il avait déjà vu une image de cette grotte dans un livre qu'il avait trouvé à la déchetterie. Il marcha prudemment vers l'intérieur de la grotte. La lumière devint de plus en plus forte et il arriva dans une énorme caverne. En haut; il y avait un cristal d'où émanait la lumière. Au centre il y avait un trône de pierre où une personne non-humaine était assise.
Devant se trône se trouvait d'autre être; identique au premier. Ils avaient tous des grandes oreilles et la peau blanchâtre. Paloc s'approcha d'eux timidement. C'est alors que l'être qui était sur le trône parla :
- Vous penser qu'a la surface il existe une personne capable de nous comprendre; et dont notre magie coule dans ses veines ?
- Oui Majesté; c'est écrit dans la prophétie.
- Et qu'est ce qu'elle dit d'autre cette prophétie
- Que ce jeune garcon est capable de ramené la paix et la richesse au monde du dessus.
- Et c'est à lui de nous trouver ?
- Oui...Il devra nous retrouvé ici même; après avoir affronté quelques épreuves. Lorsqu'il sera ici; on lui apprendra la vérité sur son existence et sur ses pouvoirs.
- Et comment compter vous faire ?
- Un souvenir de ce qui vient de se passé vient à l'instant d'etre emprisonné dans une pierre de souvenirs et seul l'élu pourra revoir cette audience.
- Et que devra t-il faire ?
- Accepter son destin...Il est pas comme les autres humains; il est un de nos descendants et la pierre le guidera jusqu'a nous.
Soudain l'endroit se désintégra et Paloc perdit connaissance.
Il se réveilla et se retrouva de nouveau dans la déchetterie; avec dans sa main la pierre des souvenirs. Mais elle avait une couleurs différentes. Lorsqu'il la regarda de plus près; la pierre se changea en pendentif qui représentait une épée. Il resta quelque temps; assis par terre à regardé le pendentif. Il se leva et se mit à courir. Il avait déjà vu cette forme quelque part...dans son livre.
Il arriva chez lui et se mit à cherché le bouquin.
- Que cherche-tu Paloc ? demanda son père
- Mon livre que j'ai ramené la dernière fois.
- On l'a jeté; ce livre est maléfique et...qu'est ce que tu as dans ta main ?
- Un...un caillou
- Et pourquoi tu ramène un caillou à la maison ??
- pour le gardé; j'en fais collection.
Son père le regarda avec des grands yeux et s'en alla.
Palon retourna donc dans sa chambre et regarda son pendentif
Pendant ce temps; son père était en train de discuté avec sa mère...Selon lui il était temps de dire la vérité à Paloc...il était pas leur fils; et il était destiné à faire de grande chose. Le livre était en réalité à Paloc; et ils l'avaient jeté quelques années plus tôt pour gardé secret ses origines...

By Kazu

serph :
La pierre réagissait à la présence du petit garçon, elle vibrait, et émettait une chaleur douce, cela dura quelques secondes, le temps d'oublié dans qu'elle misère il vivait. Il reposa la pierre, avec une délicatesse aussi pure qu'un enfant, et encore perturbé de cette aventure (mais n'en gardant pas un mauvais souvenir), il s'en alla une dizaine de mètres plus loin et fit une pause, il réfléchit, et il se retourna, se précipita vers cette pierre, il l'as prit et il parti se cacher chez lui, pierre à la main.
En entrant chez lui, il prit soin de ne pas faire tombé les boîtes de conserves empilées, sa unique décoration, puis s’essaya sur une planche pourrit mais tous de même solide pour ne pas cédé sous les 20Kg du petit garçon. Il regarda la pierre, recouverte de sa sueur de ses mains, et lu l'inscription "3971". Tous le monde connait le nombre d'habitant qu'il y a dans ces ruines ,.. 3972, ainsi il eu une révélation, la pierre l'appelle, il doit mourir.

La pierre appela/posséda tous le monde, chacun leurs tours, ils sont tous appelé à la mort, cette ainsi que Lariboss fut déserté.

Revenir en haut Aller en bas
 

Event : écrire la fin de l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Rabbit Doubt :: Home ⌂ :: Events Hors-RolePlay-
Sauter vers: